Les ombres de Thyferra ::
Les ombres de Thyferra Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

 
Shaela Cirth

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les ombres de Thyferra Index du Forum -> Administration -> Identification
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shaela Cirth
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2006
Messages: 128
Faction et rang: Maître Jedi

MessagePosté le: 06/11/2006 14:04:49
Prénom : Shaela
Nom : Cirth
Surnom : Sha

Age : 28 ans
Race : Firrerreo
Sexe : féminin
Planète d’origine : Belderone
Faction : Maître Jedi

Description physique :
Grande et élancée avec ses 1m75 pour 60kg, Shaela a une peau légèrement dorée comme ceux de sa race, de longs cheveux tressés bicolores où se mêlent méches brunes et noires, et des canines plus longues que la normale chez les humains, ce qui, allié à sa froide beauté, lui donne un air effrayant parfois. Ses yeux sont d'un vert très foncé au point qu'ils pourraient paraître noirs. Elle porte rarement la bure Jedi classique, préférant se vêtir d'une version dérivée et personnailisée, au grand dam de la buanderie du Temple. Même si elle n'est pas impresionnante physiquement, elle n'en est pas moins une adepte avertie des arts martiaux, utilisant sa vitesse et son agilité à défaut de force brute. Elle peut en outre compter sur les grandes capacités régénératives de sa race, qui lui permettent de se soigner plus vite et de survivre à des blessures mortelles pour d'autres.

Caractère :
A première vue, elle peut paraître froide, réservée et distante, mais c'est certainement parce qu'elle prend trop au sérieux son devoir au sein de l'Ordre. Nommée maître très jeune, elle s'est rapidement retrouvée avec plus d'obligations et de charges qu'elle n'aurait souhaité en avoir, pourtant elle assume parfaitement sa position, se donnant corps et âme au service de la Force. Se sachant l'une des dernière de sa race, elle ne se fait pas d'illusion sur son avenir personnel et concentre tous ses efforts sur le renouveau des Jedi et la traque des Sith. Mais ceux qui arrivent à l'approcher et à passer outre cette distance initiale découvre une personne cultivée et raffinée, ne faisant pas de manières inutiles. De sa formation et de ses débuts passés à traquer les Sith, elle a appris la méfiance et n'accorde sa confiance qu'à ceux qui auront fait leurs preuves.

Histoire :
Shaela fait partie des derniers Firrerreo existants encore dans la galaxie. Comme beaucoup d'entre eux, elle est né sur la colonie Belderone, après l'exile hératique qu'a connu son peuple, en +72. Elle ne garde que peu de souvenir de cette époque, ayant été découverte très tôt par un Jedi qui l'emmena au Temple de Coruscant. Elle rejoignit la multitude des enfants recueillis par les Jedi et en attente de prouver leurs capacités afin de prétendre à une formation.
Shaela s'investit à fond dans ses études et s'acharnait à dépasser les autres en toutes choses, comme si elle devait mériter sa place au Temple. Bien sûr, une telle obstination alliée à une véritable passion pour l'apprentissage de la connaissance Jedi l'isolèrent des autres enfants de son age. Elle préférait la compagnie des sages Jedi. Elle grandit vite, trop vite, mais peut lui importait. Puis vint le temps du moment le plus important dans la vie d'un aspirant : le jour où un maître choisit son padawan.

+85, au petit matin dans les jardins du Temple. Le soleil se levait lentement sur la capitale républicaine, Sha méditait depuis la veille au soir, cherchant à voir son avenir dans la Force. C'est une ombre masquant la lumière naissante qui la tira de sa transe. Elle s'appretait à protester contre l'un de ses pénibles condisciples, lorsquelle reconnut l'élément perturbateur, qui n'était autre que Kaal Wayfarer, maître Jedi rarement présent au Temple, mais reconnu pour son efficassité sur le terrain. Sha voulut s'agenouiller et se perdre en excuses, mais le maître l'en empêcha et lui annonça de but en blanc qu'il la prennait pour padawan. Sha accepta sans se douter qu'elle allait devoir renoncer à la tranquilité du Temple.

Deux jours plus tard, la nouvelle padawan quittait Coruscant avec son nouveau maître. Les débuts furent chaotiques, mais Shaela apprit très vite à vivre à la dure pendant les missions qu'enchainait Wayfarer, tout en continuant son apprentissage. Les années passèrent, Sha gagnait en puissance et en destérité dans son maniement du sabre et de la Force. Entre le maître et l'apprentie se forgèrent des liens très puissants, d'autant plus que le sentiment de solitude qu'éprouvait Shaela augmentait. En effet, malgré tous ses voyages, jamais elle ne retrouva de firrerreo. Autant au Temple cette absence ne l'avait jamais géné outre mesure, mais maintenant, malgré l'aventure et sa formation, c'était un manque qui se faisait de plus en plus sentir. Son maître s'en rendait compte et faisait tout pour la distraire de cette réalité, quitte à y aller abruptement.

- Cesse de te morfondre, ta race s'éteint lentement depuis plus de 100 ans, tu n'y changeras rien.
- Mais pourquoi devons nous disparaître.
- Parce que la Force en a décidé ainsi...
- Alors je ne suis qu'un vestige du passé...
- Non, les Sith sont un vestige, toi tu es l'avenir.


Kaal souriait largement.

- Demain, nous rejoindrons une équipe de traqueurs, il est temps de passer à la vitesse supérieure pour toi.
- Oui maître. De traqueurs?
- Des chasseurs de Sith. Cette vermine n'est plus très nombreuses, mais il vaut mieux achever le travail avant qu'ils ne puissent se relever.


Ainsi commença la carrière de tueuse de Sith de Shaela. Etre confronté au côté obscur incarné n'est pas sans laisser de traces, quand on est tiraillé entre le devoir d'executer un ennemi et celui de vouloir répondre aux exigences du Code Jedi. D'ailleurs, le Code était-il toujours aussi approprié? Ces dernières années, celui-ci s'était vu conséidérablement assoupli, était-ce parce qu'il était trop stricte pour la politique Jedi actuelle ou parce qu'il était erroné. Sha discutait longuement là dessus avec son maître, discussions qui fnisaient immancablement par se dégradé. Sha prennait de plus en plus d'indépendance, l'age aidant. A 16 ans, l'obéissance aveugle à des préceptes lourdingues a de quoi fatiguer à la longue. Tout le monde semblait si persuadé que le Conseil ne pouvait pas se tromper... Sha au contraire était persuadée que nul n'était parfait et qu'appliquer des régles d'un autre temps alors que la situation et les circonstances ont évolué, c'est foncer droit dans le mur. Ou peut être était-ce le fait de savoir qu'elle n'avait aucun avenir personnel qui la rendait si critique à l'égart des autres. Les autres... même les Jedi elle n'arrivait pas à les considérer comme des proches, alors que bien des années plus tôt, l'Ordre était devenu son unique famille. Ils n'étaient pas comme elle, tout semblait si simple pour une, une pure dichotomie entre le bien et le mal, le noir et le blanc. Mais malgré ces divergences d'opinion, la vie et la traque poursuivaient leur cours. Pourtant, rien n'est éternel...

+89, l'année suivante, année de malheur. La traque les avait menés sur Corulag, bien l'un des derniers mondes où l'on s'attendrait à trouer des servants du côté obscur. Ca n'était qu'une rumeur, mais les rumeurs leur avaient permis de débusquer plus d'un Sith. Deux semaines que ils étaient enlisés dans leur recherche qui n'avançait pas. Ils avaient ratissé les lieux habituels où se terrait ces abominations, et mêmes les autres. Ils allaient abandonner, inutile de s'obstiner sur une piste froide. Ils ne s'étaient pas montrés discrets sur les derniers jours, c'est sûrement cette arrogance qui décida de la suite. Ce devait être leur dernière sur Corulag, et pour une fois, Kaal avait accepté de laisser de côté la mission et d'accorder un moment de détente au groupe. Ils passèrent la fin de la soirée dans un bar, à fêter joyeusement leur prchain retour sur Coruscant. Kaal, au bout d'un moment, décida de partir en avance pour préparer le vaisseau au décollage, laissant aux autres encore un peu de liberté. Au détour d'une ruelle, il croisa une silhouette encapuchonnée iradiant le côté obscur, qui suivait un jeune homme. Cet homme n'était autre que Dark Slypher, dernier seigneur noir encore en activité, mais cela Kaal ne pouvait le savoir, pour lui, il ne pouvait s'agir que du Sith qu'il traquait depuis plusieurs semaines. Chacun des deux adeptes de la force decida de sauter sur l'occasion, l'un etait piegé et venait d'etre debusqué, l'autre etait isolé de son groupe. Le combat s'engagea donc aussitôt, Kaal savait qu'il n'avait qu'à tenir quelques minutes, juste à retenir le sith ici, les renforts seraient vite la, mais il ignorait à qui il avait affaire, aussi fut il surpris de la vivacité et de la force des assauts du Sith. Slypher gagnait considérablement de terrain, mais Kaal resistait, il n'était pas un traqueur de Sith pour rien. Pourtant tout bascula, les renforts arrivàrent, mais regardèrent, impuissants, leur meneur se faire trancher la tete, qui tomba au sol apres un grand vrombissement. Shaela, par réflexe, chargea le Sith, qui la repoussa d'une vague de force, ainsi que tout le groupe, avant d'éclater d'un rire sinistre et de donner un grand coup de pied dans la tête du jedi et de reprendre sa course. Les Jedi eux n'eurent pas le temps de se lancer à sa poursuite, trop mals en point et surtout trop abattus par la mort de leur chef. Mais Shaela n'oublia jamais l'aura et le visage du Sith. Ils retournèrent à leur vaisseau, emportant le corps de Wayfarer au Temple.

Pourtant, l'accueil ne fut pas celui attendu par les survivants. Après de rapides funérailles, il leur fut très clairement demandé de reprendre la traque et de retrouver ce Sith à tout prix. Shaela, elle, aurait souhaité avoir le temps de faire son deuil. Perdre son maître et donc ses espoirs de devenir chevalier, tout cela pour satisfaire le Conseil, ça n'en était plus que ce qu'elle pouvait accepter. Etait-ce trop leur demander que quelques jours de répit? Jamais Sha ne s'était sentie aussi seule et incomprise. Elle avait déjà sacrifiée la totalité de son existance à l'Ordre, fallait-elle qu'elle abandonne son coeur également? Les maîtres à qui elle avait exposé ses rétissences s'étaient montrés peu accorts et excessivement cassant. Selon eux, elle devait faire passer son devoir avant ses considérations personnelles, elle n'avait pas à pleurer son maître puisqu'il était retourné à la Force. Le Code avait été assoupli, mais ça n'était visiblement pas encore suffisant. Sha s'abandonna au desespoir : si les Jedi avaient décidé de les renvoyer au massacre sans se préoccuper du reste, alors, elle choisait l'exil. Elle déroba un chasseur au Temple et quitta Coruscant et l'Ordre.

Sa route la ramena sur Belderone où elle retrouva quelques Firrerreo et put se laisser aller à son chagrin. Shaela passa le smois suivants à méditer sur sa vie et l'éphémérité des choses, en harmonie avec la Force comme elle ne l'avait jamais été. Ici, aucun Jedi ne venait lui imposer un mode de pensée ou un quelconque cadre directeur, et elle s'épanouissait pleinement seule. Tout pris fin lorsqu'un croiseur consulaire Jedi se posa sur le petit spatioport local. Sha envisagea un instant de prendre la poudre d'escampette et d'aller s'enterrer sur un autre mond perdu, mais elle savait pertinamment que les Jedi finiraient par la retrouver. Elle s'avança alors aux devant de ces visiteurs dont elle reconnut aussitôt le chef. Elish Baho, la confidente et fille adoptive de Loke Dawnborn venait officiellement lui demander de revenir et lui remettre le titre de chevalier Jedi après deux longs mois de recherche. Sur le coup, Shaela faillit bien les envoyer au diable, surtout lorsqu'il apparut que c'était pour lui faire reprendre du service dans une équipe de traque et notamment contre le fameux Sith de Corulag. Il fallut 2 autres journées à Elish pour convaincre Sha mais elle sut trouver les mots.

- Tu l'as dejà affronté, nous avons besoin de toi.
- J'ai failli me faire tuer oui! Kaal y est resté, ça ne vous a pas sufffit?
- La guerre contre les Sith ne prendra fin que lorsqu'ilss eront tous morts et tu dois honnorer la mémoire de ton maître.
- C'est de la vengence! Ca va à l'encontre du Code Jedi!
- Depuis quand respectes-tu le Code à la lettre? Tu vas laisser un assassin en liberté parce que tu as peur de mourir.
- Ma vie est tout ce qui me reste! L'Ordre a pris tout le reste!
- Tu as eu raison de partir, le Conseil n'aurait pas dû t'ordonner de retourner au fornt si vite. Ta place est dans l'Ordre, montre leur qu'ils ont tord. Les Jedi évoluent dans leurs mentalités, mais c'est long.
- Trop long, cela va encore nous coûter cher...
- Tu peux réduire les frais...
- D'accord, je m'occuperais du seigneur Sith, mais après, il ne faudra plus rien exiger de moi.


L'appareil Jedi repartit aussitôt l'accord de Shaela obtenu. Selon l'indic qui avait tuyauté les Jedi, le Sith était sur un transport à destination d'Onderon. Les Jedi savaient que c'était une occasion en or qui ne se reproduirait pas de si tôt, aussi le Conseil avait dépêché ses meilleurs éléments. Shaela s'était jointe aux 9 autres Jedi dejà présents sur le croiseur. Il fallait faire vite et une fois de plus, ils ne furent pas assez discets (essayez d'être discret avec un engin pareil ^^). Le Sith fila dans la jungle, les Jedi sur ses traces. Mais cette fois, les Jedi n'allaient pas refaire l'erreur de l'affronter au contact. Baho se saisit d'un fusil de sniper et abbatit le Sith dans le dos. Les Jedi se dispersèrent pour encercler le Sith à terre, avançant prudemment. Sha se tenait aux côtés d'Elish, une ceratine complicité était née entre les deux femmes.

- Le Sith est mort, justice est faite.
- Non pas encore Elish...


Shaela s'éclipsa et progressa plus rapidement que les autres Jedi, en elle grondait une sourde rage qu'elle controlait malgré tout. Le Sith n'était pas mort en effet et Sha se chargea avec joie de lui rappeler certains faits en le claquant contre un arbre avec la Force.

- Te souviens-tu de moi et de Corulag ordure? De mon maître que tu as lachement assassiné? Le Conseil serait bien capable de te trouver des cirocnstances atténuantes et de refuser ta mort. Moi, j'ai une mémoire à honorer. La mort sera un chatiment trop doux pour toi, mais au moins elle appaisera mon coeur et t'empêchera de nuir!

Toujours avec la Force, Sha brisa le cou du Sith alors que les autres Jedi arrivait enfin. Aucun d'entre eux ne lui en tint rigueur, beaucoup auraient aimé pouvoir le faire à sa place. Mais plus rien ne prouvait qu'il s'agissait bien d'un Sith et pas d'un simple Jedi noir, si ce n'était leur intime conviction. Mais le principal était fait, un ennemi de la République, quelque soit son nom ou son titre, venait de périr.

Le retour au temple pour le rapport de mission ne fut pas aussi terrible que s'y attendait la Jedi. Pas même une réprimande sevère. Des felicitations retentirent, malgré quelques sourires crispés . Même Elish, connue pour sa rigueur extrème sur le traitement des prisonniers neutralisés, ne dit rien contre Sha au Conseil. Loke, le Grand Maitre ajouta que c'etait une decision cornelienne et qu'il préférait voir un Sith mort plutôt qu'un Jedi égorgé pour trop de compation. La seance du Conseil fut levée et Elish s'approcha de Sha.

- Tu nous as manqué à tous Sha.
- C'est moi ou mon sabre qui vous a manqué? L'Ordre a fait de moi une tueuse de sang froid, je n'existe que pour éliminer les cibles que lon me jette en pâture. Ah ça, c'est un b elle réussite dont vous pouvez vous vanter!
- Sha, ne dis pas ça. La plus part des Jedi qui t'ont rejetée à l'époque regrette leur décision. Ils uaraient dû respecter ton deuil pour Kaal.
- Mais ils ne l'ont pas fait, pour eux, seule comptait la mort de ce type.
- Ils étaient paniqués, ce Jedi noir vait déjà assassiné 2 membres du Conseil...
- Et vous avez perdu un an à me rechercher alors que je ne demandais que quelques semaines. Beau calcul...
- Je veux t'aider Shaela. A nous deux, nous pourrions aller loin.


Shaela accepta, tout ce qu'elle demandait maintenant, c'était qu'on lui foute la paix avec ces histoires de Sith. Quelques jours plus tard eut lieu la cérémonie de chevalerie de Shaela où elle reçut officiellement son titre. Pendant les années qui suivirent, il n'y eut plus de nouveaux Sith repérés et cela conforta le Conseil dans le sentiment qu'il n'y avait plus rien à craindre de ce côté. Et les Jedi reprirent un cours de vie plus calme, en s'investissant d'avantage dans le soutien apporté à la Répubique dans la résolution des crises qu'elle traversait. Les deux femmes furent envoyées en mission sur Rodia, où plusieurs clans s'affrontaient pour une sombre histoire de territoire. Après d'intenses négociation, un accord fut trouvé et une trève signée. Suite à ce succès, une nomination au rang de maître Jedi attendait Shaela. A 24 ans, elle venait de réaliser tous les espoirs que Kaal avait placé en elle. Entre deux missions, elle s'efforçait pourtant de passer le moins de temps possible au Temple, elle ne s'y sentait pas à sa place. La vision purement dichotomique de la Force entretenue par l'Ordre lui semblait vide de sens, comme s'il lui manquait quelque chose. Le temps qu'elle passait sur Coruscant, elle le consacrait à la lecture des innombrables archives de l'Ordre, le reste, elle le passait à sillonner la galaxie ou en retraite sur son monde natal. Ses visites s'espacèrent de plus en plus, et visaient uniquement à remplir ses obligations, d'autant plus qu'elle avait fini par gagner une place au Conseil, certainement bien plus sur les sollicitations de Baho que sur sa volonté propre.

En +99, Thyferra appela à l'aide. Lorsque la famille pro-républicaine des exploitants de bacta vit ses biens confisqués, 5 jedis furent envoyés pour enqueter, Shaela était parmis eux. Ils ne passèrent même pas les portes du spatioport. Un message par holocom de John Braveheart venait de leur etre envoyé comme quoi un attentat venait d'avoir lieu. La planète etait sous quarantaine et l'explication sur la nationalisation des usines de bacta serait faite devant le Sénat. Soucieux de ne pas créer un incident diplomatique, les Jedi repartirent, bien que Shaela eut préféré rester et fourer son nez dans les affaires de Braveheart. A peine de retour sur Coruscant, ils apprirent que ce même Braveheart s'était excusé de cette quarentaine et avait fourni des explications satisfaisantes aux yeux du Sénat. Mais pour les edi, cela n'allait pas suffir longtemps, surtout alors que les relations entre Thyferra et la République se dégradaient...
Répondre en citant
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 06/11/2006 14:04:49
PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Merrick Simms


Hors ligne

Inscrit le: 12 Nov 2006
Messages: 23
Faction et rang: Je suis un Jedi

MessagePosté le: 13/11/2006 22:04:53
Personne ne souhaite plus la bienvenue à personne de nos jours................mais où sont donc passé les bonnes manieres. C'est vrais que c'est un peu tard mais quand même.................enfin bref.

Je te salus Shaela Cirth (Akhena serai-ce toi par hasard?).
Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Shaela Cirth
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2006
Messages: 128
Faction et rang: Maître Jedi

MessagePosté le: 13/11/2006 22:10:36
c'est moi en effet

nouveau perso pour nouvelle vie du bon côté de la Force
Répondre en citant
Revenir en haut
Roy Colt Malkey
Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2006
Messages: 59
Faction et rang: Chevalier Jedi

MessagePosté le: 13/11/2006 22:55:57
... attention je traine dans le coin ! on prend les mêmes et on recommence Razz
_________________
Les jedis et les siths ne sont que des fanatiques de la force. Seul ceux existant entre ces deux extrémes sont les vrais jedis.
Celui qui se croit être le seul à la lumière, est le plus obscur de tous, de part son arrogance !


Armes :
- Sabre laser vert
Armure :
- Bure Jedi
Divers :
- /
Répondre en citant
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Félix de Blancfort
Politicien

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2006
Messages: 11

MessagePosté le: 14/11/2006 00:19:15
Comment ça du bon côté de la Force? Tout le monde sait que le bon côté de la Force est le côté obscur voyons..
Répondre en citant
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/05/2018 05:25:12
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les ombres de Thyferra Index du Forum -> Administration -> Identification Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

 
Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Boogie by Soso
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com